Michelin - Le guide vert – Marseille Week-end
Les zinzins du zinc - LE GUIDE DES MEILLEURS BARS A VINS DE FRANCE
ELLE - LES MEILLEURES ADRESSES DE LA REDACTION
Terre de Vins - Saveurs des terroirs du sud - Marseille by wine

LES BONNES ADRESSES DE MARSEILLE

REFORMES

L'ENTRE-POTS

BAR A VINS – Egarée, je pousse une porte sans savoir où je vais. Un homme me demande ce que je désire boire. Et sous ses conseils, j’opte pour un Bourgogne élevé en fût de chêne . Je suis en cave. Puis arrive une carte alléchante. C’est donc un restaurant. Devant mon entrecôte argentine accompagnée de son duo frites maison et salade composée au vinaigre de framboise je me ravis. Et le fondant au chocolat gingembre marié d’une crème anglaise ne sera qu’extase … Je quitte ce lieu avec un souvenir impérissable et une envie m’y égarer à nouveau

Saveurs des terroirs du sud

Marseille by wine

L’Entre-Pots

Au départ, c’était une cave à vins comme autrefois, avec murs sombres, tonneaux et bouteilles de bordeaux entre la gare Saint Charles et les Réformés. Et puis Migueline et Pablo sont passés par là avec leur désir de partager leur amour du vin. Alors ils ont tout changé, allongé la petite salle, construit des longues tables conviviales et créé des étagères partout avec les vins qui leur plaisent : des cuvées confidentielles peu présentes à Marseille, comme le domaine cévenol de Puechcamp, le château de Cabezac, dans le Minervois ou le domaine Richeaume en côtes de provence. Petit à petit les passionnés sont arrivés et Pablo s’est mis aux fourneaux pour cuisiner les meilleures entrecôtes de toute la ville, en provenance d’Argentine, grillées sur la braise comme il se doit là-bas (10 ou 19 € selon la taille). Cerise sur le morceau, on vient ici aussi pour partager la musique. Régulièrement jusqu’à tard dans la nuit, le bandonéon argentin accompagne les discussions, les dégustations et la souplesse de quelques danseurs qui glissent sur le sol mais plus sur la sciure.

L'avis du Petit futé sur L'ENTRE-POTS

A proximité immédiate de la gare Saint-Charles, l'angle de la rue de la Grande-Armée et du boulevard de la Liberté n'est pas exactement l'endroit le plus glamour de Marseille. Cependant, les gens du quartier et les petits futés connaissent l'adresse de ce corner, familèrement appelé l « e 24 », où vit un bar vin tout à fait recommandable. Tenu par une dame élégante, l'estaminet « arty » a un supplément d'âme. Culots de bouteilles en guise de tapisserie, vrai chandelier à l'ancienne allumé, fer forgé sur rouge et noir dominant, la déco à la fois gothique et latine nous renseigne sur les goûts de la maison. Ici, on aime les vins et les produits de pays et d'ailleurs. Avec le tango ou la musique classique, le contraste en quittant la rue est saississant. La paisible ambiance s'apprécie en savourant le divin brevage, mais aussi des tapas de caractère (fromages et charcuteries de terroir, viande rouge provenant d'Argentine, grillée au feu de bois). Et ce calme patient est bien ce qui caractérise encore la discrète patronne derrière son comptoir. Si vous désirez boire un dernier verre de Tariquet à l'Entre-Pots, écoutez une vraie milonga autour de minuit, on vous attendra sans vous presser. www.petitfute.com

SPECIAL MARSEILLE

LES MEILLEURES ADRESSES DE LA REDACTION

L'Entre-Pots

Une cave artistique (Alfons Alt expose un tableau chaque mois en devanture), où acheter son Bandol à toute heure, et le soir, profiter de l’ambiance relax en grignotant une entrecôte argentine.

Edition 2011

L'Entre-Pots

Bon vins - Ambiance - Grisant

A deux pas de la gare, il y a une rue sombre, sinistre, à première vue sans intérêt. Seuls de la musique et des rires s’échappent du 24. La curiosité aidant, je pousse la porte ; des bouteilles à perte de vue, un concert de flamenco, un accueil familial. Je me retrouve alors au beau milieu d’un choix nabuchodonosorique de vins et de plats. Une assiette de tapas et une bouteille de Tariquet plus tard, me voilà accompagnant des mains les musiciens. Et je ne sais comment Henry IV vint à mon cerveau enivré « Bonne cuisine et bon vin, c’est le paradis sur terre ». Mon cher Henry, si le paradis existe il est ici.